Conduite de l’entretien professionnel

 

 La nouvelle Loi relative à l’orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie, a fait émerger de nouveaux processus et dispositifs de formation :

 

  • L’entretien de deuxième partie de carrière
  • Le bilan d’étape professionnel

 

Avantages de l’entretien

 

Pour le salarié :

 

  • La possibilité de donner son point de vue sur son projet professionnel,

  • Déterminer avec lui ses possibilités d’évolution,

  • Définir avec lui les points d’améliorations de son travail.

 

Pour l’entreprise :

  • Elle peut optimiser sa gestion des compétences en identifiant les potentiels

  • Connaître les attentes de ses collaborateurs,

  • Anticiper la gestion des Ressources Humaines.

 

Le responsable de la formation peut s’appuyer sur l’entretien professionnel pour élaborer son plan de formation et optimiser le budget « développement des compétences » de l’entreprise.

 L’entretien professionnel permet d’instaurer un management basé sur l’échange employeur / employé.

 En fonction de votre structure d’effectif, vous avez la possibilité de sous-traiter tout ou partie de vos entretiens professionnels à une interface experte dans l’évaluation des compétences et la gestion des transitions professionnelles.

 

 

Les phases clés de la conduite d’un entretien professionnel

 

  1. La préparation de l’entretien par l’employeur ou son représentant,
  2. La présentation des enjeux et finalités de l’entretien professionnel,
  3. Le salarié et les projets de l’entreprise,
  4. L’évocation des activités menées par le salarié au cours de l’année,
  5. L’identification du projet professionnel du salarié et l’évolution de celui-ci,
  6. La recherche de solutions formatives partagées,
  7. Les perspectives évoquées par l’employeur et le salarié, au terme de l’entretien.

 

 

Les nouvelles obligations de l’entreprise

 

Les entreprises employant au moins 50 salariés ont l’obligation d’organiser, pour chacun de leurs salariés, dans l’année qui suit le 45ème anniversaire, un entretien professionnel, dit de « deuxième partie de carrière ».

 L’avenant à l’A.N.I du 13 octobre 2005, insiste sur la nécessité de promouvoir le maintien dans l’emploi des seniors et préconise notamment cet outil de sécurisation des parcours professionnels.

 

L’entretien de deuxième partie de carrière

 

Il permet au salarié d’élaborer un projet professionnel à partir de ses compétences, souhaits d’évolution dans l’entreprise et des besoins de celle-ci.

 

L’employeur informe le salarié sur ses droits en matière d’accès à : 

  • Un Bilan d’étape professionnel,

  • La démarche de Tutorat,

  • Un Bilan de compétences,

  • La Validation des Acquis de l’Expérience,

  • Une Action de professionnalisation.

 

 

Les nouveaux droits des salariés

 

Tout salarié ayant au moins 2 ans d’ancienneté dans la même entreprise, peut bénéficier à son initiative ou à celle de l’entreprise, d’un Bilan d’étape professionnel renouvelé tous les 2 ans.

 

 

Le bilan d’étape professionnel

 

A partir d’un diagnostic réalisé en commun par le salarié et son employeur (ou son représentant), il permet :

  • Au salarié, de connaître et d’évaluer ses compétences professionnelles,

  • A l’employeur, de déterminer les objectifs de formation du salarié.

 

 

Nos modalités d’intervention

 

Un consultant R.H se déplace dans votre entreprise pour identifier vos besoins, et définir avec vous la meilleure articulation.

 

Le coût proposé

Le coût de notre intervention est fonction du contexte et des volumétries d’entretiens à réaliser.

Suivez-nous par mail

Soyez tenu au courant par mail de nos prochaines formations.

Formations